ie Amer. Revue finissante - Quatrième reprise - Les embuscades littéraires d'Alcapone
Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Amer. Revue finissante - Quatrième reprise


Ce quatrième numéro de la revue Amer. Revue finissante intitulé # quatrième reprise # éditée aux Editions Les Âmes d'Atala, s'organise autour du thème de la boxe : boxe de rue, boxe de combat, yeux au beurre noir et boxe en tous genres, la boxe n'est pas ce que l'on croit : de la révolte des Boxers chinois (cf.Yi Ho Quan, Les poings de la justice et de la concorde), à la "boxe de rue" à laquelle on peut assister lors des concerts punk/rock de la Souris déglinguée (LSD), la boxe est bien plus qu'un sport, c'est de la poésie ! Ainsi Cladel, le rural écarlate est-il loué à travers son oeuvre Ompdrailles, le tombeau-des-lutteurs. De même, L'éloge de la boxe de Maurice Maeterlinck rend un bel hommage à ce précieux outil préhensile qu'est notre main et même plus, notre poing. Comme quoi, boxe et poésie peuvent faire bon ménage et il n'y a qu'à se référer à Arthur Cravan, le poète aux cheveux les plus courts du monde... Bref, interventions, entretiens, textes, feuilletons, cette # quatrième reprise # d'Amer a de quoi satisfaire tous les curieux. On y trouve même un essai dont le titre plus qu'éloquent (Homo Porcus), vient encore nous perturber dans la lecture de ce joyeux bazar...

Cette revue, découverte grâce à mon voisin, m'a fait l'effet d'un OVNI par rapport à ce que j'ai toujours eu l'habitude de lire (des livres, quelques bandes dessinées...). Et bien m'a pris de me plier à ce nouvel exercice qui de moi est bien éloigné : la lecture d'une revue littéraire "finiséculaire". Mais que peut bien donc signifier finiséculaire ? Fin de siècle pense t-on spontanément. Eh bien oui, mais que peuvent bien cacher les fins de siècle ? Plein de choses, me rends-je compte en tournant les pages de ce petit périodique, que personnellement, je trouve de très belle facture et qui plus est, se revendique comme une "revue poids lourd à tendance pédophile, chômeuse et consanguine". Ah bon ? Pas vraiment en fait. Mais un peu pour le délire, un peu pour la provocation peut-être. Va savoir... En tous cas, Amer me plait bien tant par les innombrables références faites aux auteurs de la littérature décandente, symbolistes que par celles faites aux écrivains et poètes finiséculaires donc... J'apprécie le ton de la revue, ses dérisions, ses clins d'oeil, ses boutades. Mais aussi ses thématiques que je trouve originales et intéressantes ainsi que ses sources qui sont pour le moins éclectiques et inattendues.

Publiées par les Editions Les Âmes d'Atala, petite maison qui attire toute ma sympathie, la revue Amer. Revue finissante, fait donc partie de ces petits plaisirs que l'on s'offre entre des lectures dont on n'arrive pas à bout et que l'on voudrait abandonner mais qu'on se dit que non car c'est tout de même intéressant. Mais pas seulement : Amer se laisse aussi découvrir, savourer et éplucher. On y revient d'ailleurs facilement puisqu'il s'agit d'articles et pas de chapitres ! Alors, on en profite et on apprend plein de choses. Sûrement des choses auxquelles on ne s'attend pas et c'est bien ça qui fait tout le charme de la revue. Alors, que puis-je faire d'autre que de vous recommander chaudement la lecture d'Amer ? Ah si, la découverte des autres publications des Âmes d'Atala ! 
Celui qui ne tombe pas ne peut pas se relever. 
Emelianenko Fedor, après sa défaite contre Werdum, le 26 juin 2010
Sommaire

Interventions
Que disent ces vers par Ian Geay
Cravan par Noel Godin
Adolf-Gustav Mossa par Patrick Wald Lasowski
Saint Pol-Roux, champion de savate idEorEaliste par Mickaël Lugan
Bruscambille, mud wrestler par Ian Geay
Shadow Boxeuse par Daniel Chéribibi

Entretiens
Boxe de rue avec Taï Luc
Mille marmites avec Marianne Enckell

Essai
Homo Porcus de David Perrache

Feuilleton journalistique
La dictature du néant, Strindberg, Artaud, Jarry et les autres

Textes
L’élode de la boxe par Maeterlinck
Ompdrailles par Léon Cladel
Boxe et police par Louis Léon-Martin
La recette de l’oeil au beurre noir par Lolita M’Gouni
Au milieu des héros de Proust par Witold Gombrowicz
A corps défendant par Rima
Voyous de velour par Georges Eekhoud

Actualités
Sur la toile
La revue des revues
Maisons amies
Expositions et pestacles
Lectures et chapardage
Bande son
Chroniques d’Eric Dussert
Des nouvelles de Remy de Gournmont

Dédicace

A Parinya Kiatbusaba

  • Titre : # quatrième reprise #
  • Editions : Les Âmes d'Atala
  • Date de parution : 2010
  • Nombre de pages : 229 p.
  • Couverture : Ellenore Lemattre avec le concours de Ginger
  • Illustrations : Sarah Daeyer, Polo Garat, Ralf Marsault, Pib, Lolita M'Gouni, Mono, Ginger et Ellénore Lamattre
  • ISBN : 2-914851-12-X
Partager cet article :

Enregistrer un commentaire