Bienvenue sur le blog de lecture d'Alcapone

Aubes trompeuses - Jean-Pierre Andrevon

Ce recueil réunit 9 nouvelles d'une des grandes figures de la SF francophone. Parmi elles dont 2 sont inédites, l'une a donné à juste titre son nom au recueil : Aubes trompeuses. Aussi troublants que vertigineux, les futurs proches imaginés par Jean-Pierre Andrevon fascinent ou dérangent par leur proximité avec nos univers actuels. Il s'agit de réalités tangibles mais imaginaires qui projettent le lecteur dans ses fantasmes les plus fous. Littérature d'anticipation s'il en est, ces quelques récits rappellent des scénarios catastrophes qui reflètent sans doute quelques craintes d'un avenir proche maussade et même morbide. Empruntant autant aux traditions du voyage imaginaire, à l'utopie ou au roman d'aventure, Jean-Pierre Andrevon ancre la plupart de ses récits dans des décors proches de notre univers quotidien tout en prenant toujours soin d'y introduire une dimension fictive déconcertante. Visionnaire ou pas, l'auteur fait preuve d'un esprit particulièrement imaginatif (notons au passage que les jolies couvertures de ses livres sont ses propres oeuvres). Publiées dans diverses revues (exceptées celles qui sont inédites), ces quelques scénarios cataclysmiques où la réalité se confond aux mondes vituels, ne manqueront pas d'intriguer, voire fasciner certains. Un recueil à découvrir pour ceux d'entre vous qui n'ont pas le vertige...

De Jean-Pierre Andrevon, je n'avais lu que les Soixante-six sinopsis... et autant d'histoires à écrire qui n'était pas la meilleure publication pour se frotter à son art (comme son titre l'indique, ce sont des trames de récits qu'il a décidé de partager pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans l'écriture). Grâce à Philippe Gindre de La Clef d'Argent (encore un grand merci à lui pour cette sympathique lecture), j'ai eu le plaisir de renouveler l'expérience qui ne m'a pas déçu. Parmi les nouvelles qui figurent à ce recueil, 3 ont particulièrement retenu mon intérêt : 'Nemesis', 'Boulot, boulot', 'Solidarité'. Fin du monde, calmars géants et greffes incroyables, ces 3 histoires m'ont particulièrement donné la chair de poule. A quand votre tour ?


Extraits
Mais la vie est la vie. Irrésistible, intolérante, totalitaire. La vie est un torrent, un raz de marée que nul ne pourrait arrêter, que nul ne voudrait arrêter. Car s'arrêter, c'est mourir. (p. 128, extrait de Les ailes ne poussent qu'une fois) 

Si vous souhaitez acheter ce recueil, vous le trouverez bien sûr aux Éditions de La Clef d'Argent.
  • Titre : Aubes trompeuses
  • Auteur : Jean-Pierre Andrevon
  • Éditeur : La Clef d'Argent
  • Collection : KholekTh - Contes et nouvelles étranges et fantastiques : un livre, un auteur
  • Date de parution : Août 2014
  • Nombre de pages : 144 p.
  • ISBN : 978-10-90662-21-6
  • Couverture : Illustration de Jean-Pierre Andrevon
  • Conception et mise en page : Philippe Gindre

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire